Petits conseils pratiques pour rédiger son manuscrit de thèse

Capture-d’écran-2014-11-28-à-15.07.54L’objectif de cet article n’est pas de présenter des règles immuables quant à la rédaction de son manuscrit de thèse mais plutôt de vous donner quelques petits conseils qui vous permettront d’anticiper des problèmes et surtout de gagner un temps précieux qu’il ne faut surtout pas gâcher en fin de thèse.

 

 

I. Les consignes

          Avant de démarrer il faut connaître les règles de rédaction. À l’Université de Lorraine seule la présentation de la page de garde est imposée (modèle consultable ici). Un résumé en français et en anglais ainsi que les mots clés devront figurer en dernière de couverture. Pour le reste libre à vous d’organiser votre manuscrit et de le mettre en page comme bon vous semble.

II. Les outils

Les outils indispensables à la rédaction du manuscrit sont :

  • Un bon logiciel de traitement de texte (Word, Pages, Writer, etc). Vous avez libre choix mais je vous conseille grandement d’avoir le même que votre directeur de thèse afin d’éviter des problèmes de compatibilité. Ensuite il faut se faire la main sur des fonctionnalités qui vous faciliteront la vie. En effet avant d’écrire le moindre mot, je vous conseille de réfléchir à la hiérarchie de vos titres de chapitres et paragraphes et d’enregistrer ces modèles de style de présentation. L’utilisation de styles vous permettra de créer votre sommaire d’un simple clic ! Ensuite les légendes de vos figures et tableaux peuvent être insérées pour créer une liste de figures automatiquement. Une autre fonction qui facilite la structuration des différentes parties du manuscrit est l’ajout de sections : une solution efficace pour créer différentes parties d’un document (introduction, objectifs, …) tout en ayant des entêtes différents par exemple.
  • Un logiciel de gestion de ressources bibliographiques est indispensable (Zotero, EndNote, Mendeley, etc). Il est indispensable d’ajouter les références bibliographiques au fur et à mesure de la rédaction. En effet le nombre de références bibliographiques peut se compter par centaines et l’ajout automatique de ces références ainsi que la liste bibliographique permise par ce type de logiciel est un gain de temps essentiel.

 III. Une méthode de rédaction ?

Au moment de me lancer dans la rédaction de mon manuscrit la première question que je me suis posée était : mais par où commencer ?  C’est une question intéressante et qui pourrait être débattue. Pour ma part, j’ai pris le parti de commencer par rédiger les résultats. Ainsi ma partie objectifs était directement structurée. Pour la même raison la partie introduction était tout aussi simple à écrire.

Enfin je vous conseille vivement d’insérer les figures et tableaux de résultats dans votre texte. En effet le manuscrit final, à déposer à la Bibliothèque Universitaire, après votre soutenance devra être contenu dans un seul fichier comprenant le texte et les figures : ce qui est fait n’est plus à faire !

IV. Après la soutenance

Et non ce n’est pas fini ! Il se peut que les membres du jury de thèse vous demande quelques corrections supplémentaires au manuscrit avant d’autoriser sa publication auprès de la Bibliothèque Universitaire.

Une fois ces corrections réalisées, il faudra fournir quelques documents indispensables pour le dépôt final (un contrat de diffusion électronique des thèses ainsi qu’un formulaire d’enregistrement de thèse soutenue)  disponibles en suivant ce lien,  et naturellement une version électronique du manuscrit sous format word et pdf (avec un sommaire interactif « cliquable » ; qualité du document pdf validée sur le site FACILE). Une fois tous les documents réunis il vous suffira de prendre rendez vous auprès de la Bibliothèque Universitaire. Une fois le dépôt final effectué à la bibliothèque (dans un délai de moins de 3 mois après la date de soutenance), l’attestation de réussite au diplôme ainsi que le rapport de soutenance vous seront remis par le BGED.

Très bonne rédaction à toutes et à tous.

 Thomas CLEMENT – docteur

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s